Inhalt

Alexander Heinrich
Kurz notiert

22.1.1963 Charles de Gaulle, président de la République française, et Konrad Adenauer, chancelier fédéral, signent le traité de l'Élysée, fondateur de la coopération franco-allemande. Les parties conviennent d'organiser des rencontres régulières entre représentants gouvernementaux, d'accorder leurs politiques respectives dans le domaine des affaires étrangères, des affaires européennes et de la défense, et d'instaurer une coopération étroite dans le domaine de la culture et de la jeunesse. Une déclaration commune énonce les objectifs de l'entreprise : réconcilier deux États séparés par une rivalité séculaire, jeter les bases d'une amitié réelle entre les deux peuples, en particulier au sein de la jeunesse, et contribuer à l'édification d'une Europe unie.

4./5.7.1963 Lors des premières consultations franco-allemandes tenues à Bonn, les partenaires décident de créer l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ). Depuis lors, huit millions de Français et d'Allemands ont pris part aux quelque 300.000 programmes d'échanges et rencontres organisés dans ce cadre.

10.2.1972 Les deux parties conviennent de la création de lycées franco-allemands et d'un baccalauréat franco-allemand (l'ABIBAC). Cette initiative est suivie, en 1986, par la reconnaissance mutuelle de l' " Allgemeine Hochschulreife " allemande (certificat de fin d'étude permettant l'accès l'enseignement supérieur) et du baccalauréat français.

11.10.1983 Premier Parlement des jeunes franco-allemand : une centaine de jeunes Allemands et Français discutent avec les députés des deux parlaments.

22.9.1984 À Verdun, le président François Mitterrand et le chancelier fédéral Helmut Kohl honorent ensemble la mémoire des soldats français et allemands tombés au cours des deux Guerres mondiales.

22.1.1988 À l'occasion des 25 ans de sa signature, le traité de l'Élysée est assorti de protocoles additionnels, qui président entre autres choses à la création d'un Conseil économique et financier, d'un Conseil environnemental et culturel et d'un Conseil de défense et de sécurité communs.

30.5.1992 La chaîne de télévision franco-allemande Arte commence à émettre depuis Strasbourg.

5.1.1993 Depuis sa base de Strasbourg, l'Eurocorps entre en fonction. À sa création, il compte 40 000 soldats allemands et français.

21.2.1998 À Poznan, les présidents français et polonais et le chancelier fédéral allemand se réunissent pour la première fois dans le cadre du " triangle de Weimar ".

22.1.2003 À l'Élysée se tient la première réunion du Conseil des ministres franco-allemand, en marge des célébrations du 40e anniversaire de la signature du traité de l'Élysée. Depuis lors, les gouvernements des deux États tiennent une séance commune tous les six mois. Le point d'orgue des célébrations du 40e anniversaire est la séance conjointe des députés de l'Assemblée nationale et du Bundestag, réunis à Versailles. Les parlementaires y conviennent entre autres de la tenue de réunions régulières entre leurs Bureaux respectifs, d'une coopération entre les commissions parlementaires, ainsi que de l'échange de fonctionnaires entre les deux parlaments.

8. 7.2012 Lors d'une cérémonie en la cathédrale de Reims, la chancelière fédérale, Angela Merkel, et le président François Hollande commémorent un événement hautement symbolique de l'amitié nouée entre la France et l'Allemagne 50 ans auparavant. Le 8 juillet 1962, MM. Charles de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer avaient assisté ensemble à une messe célébrée dans cette même cathédrale et affiché ce faisant leur volonté de réconciliation.

traduction: Frédéric Lohest

Aus Politik und Zeitgeschichte

© 2020 Deutscher Bundestag